Vous venez d’immatriculer votre société et vous recevez déjà des factures d’organismes ? Vous n’avez pas fait appel à ces prestataires et pourtant on vous demande de payer une somme plus ou moins élevée ? Avant de passer à l’action, prenez le temps de la réflexion. Des escrocs sans scrupules tentent de vous arnaquer.

1- Vérification du prestataire et du service

Il est assez fréquent de recevoir des factures vous indiquant un montant à payer. Commencez par vérifier si le « fournisseur » correspond à l’un de vos prestataire effectif (expert-comptable, avocat, conseil, formaliste, …). Vous avez pu signer un bon de commande ou un devis concernant une prestation. A l’inverse, si rien n’indique que vous avez mandaté ce fournisseur, soyez méfiant.

Une fois l’organisme vérifié, analysez la prestation facturée. Il est fréquent de recevoir une facture à payer pour la communication de votre N° de TVA intracommunautaire, ou votre code APE par exemple. Certains « organismes » facturent l’inscription de votre société dans un « registre ». Cependant, il faut savoir que toutes ces données et prestations sont gratuites. Elles sont émises par l’INSEE, le CFE, ou votre service des impôts des entreprises. Ces prestations ne doivent donc pas être payées, quand bien même, les informations s’avèrent correctes.

2- Présentation de la facture, du logo

Afin de pouvoir vous soutirer de l’argent, certains escrocs n’hésitent pas à user de votre manque de connaissance, en se faisant passer pour un service public administratif ou fiscal. Certains logos se rapprochent étrangement de ceux utilisés par l’administration française (logo avec Marianne) ou un logo faisant penser qu’il s’agit du service des immatriculations ou registre du commerce. D’ailleurs, vous retrouverez rarement un numéro de téléphone, le SIREN et identification complète du « fournisseur ». La présentation vous pousse même à régler rapidement cette facture sous peine de poursuite. Une manière, une fois de plus de vous arnaquer.

3- Quelques organismes bien connus

Parmi les différentes factures qui nous ont été transmises par nos client, nous retrouvons régulièrement les organismes suivants :

  • Infos-Siren : vous faisant croire qu’une inscription est obligatoire pour 234€
  • Kbis entreprise : Fiche d’enregistrement avec une mention « important » pour un montant de 300€ environ
  • Dépôt légal : La facture vous alarme sur une obligation déclarative à réaliser sans délai pour un montant de 270€
  • APE : Cette facture vous informe d’un risque d’amende de 1500€ en cas de non règlement de la somme de 193€.

4- Les conseils de votre cabinet comptable BM Fiduciaire

Cette arnaque visant principalement les créateurs d’entreprises, nous vous conseillons vivement de faire appel à un expert comptable. Celui ci vous accompagnera dans les démarches juridiques d’immatriculation. Vous bénéficierez de conseils d’experts afin d’optimiser votre société dans tous les aspects de la vie sociale. De plus, l’expert comptable, qui a une vue globale du business, est l’interlocuteur privilégié du dirigeant et créateur d’entreprise.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander un devis pour la réalisation de votre projet de statut, l’immatriculation de votre société et la tenue de votre comptabilité. Ne faites pas d’économies, en vous privant de conseils de BM Fiduciaire, qui vous fera gagner bien plus. Enfin, nous vous invitons également à signer toute arnaque en cliquant ici.

A voir également

Leave A Comment